Depuis deux ans, il abusait régulièrement de sa fille qui en a aujourd’hui onze.

 

D.J. Ndjodo, 29 ans, a été déféré  jeudi 3 décembre au parquet de Bonanjo. L’homme abusait depuis deux ans de sa fille, Pamela E., âgée de 11 ans, en lui racontant qu’il prenait de la sorte « son remède ». Hôtelier de formation selon ses déclarations, Ddjodo louait une chambre en matériaux provisoires dans une concession au quartier Grand Moulin.

 

 

D’après des informations recueillies par CT, en plus des viols, le sieur Ndjodo faisait subir à sa fille (dont la mère est décédée il y a plusieurs années) des sévices corporels. Il lui infligeait des bastonnades cinglantes. Parfois, les voisins intervenaient pour interrompre ces châtiments – sans soupçonner les viols. Il y a quelques jours, à l’occasion d’un deuil survenu dans la concession, certains remarquent que la petite Pamela a vraiment mauvaise mine. Ces inquiétudes sont portées au commissariat du 9e arrondissement. L’officier de permanence, après avoir suivi le récit, envoie deux éléments sur les lieux. Curieusement, le père et sa fille ont disparu.

Mais D.J. Ndjodo  reviendra sur les lieux, regagnant sa chambre après avoir confié sa fille à une parente du côté de Village. La police apprend son retour et vient le cueillir. Le père de Pamela  E., est mis aux arrêts. Au début, il clame son innocence. Puis finit par donner l’adresse où sa fille se trouve. Au départ, explique notre source à la police, l’enfant, comme pétrifiée, était fermée à toute communication. Il a fallu beaucoup de tact pour qu’elle se confie enfin.

 

La police apprend donc que c’est depuis 2013 que son géniteur abuse d’elle. On est même étonné que le sinistre manège ait duré si longtemps alors qu’un voisin reconnaît avoir entendu souvent des phrases du genre : « Papa, j’ai mal, je ne veux pas ! ». Pamela  E., a été remise aux responsables des Affaires sociales, et une batterie d’examens a été engagée pour elle.

 

© Cameroon Tribune : Mireille ONANA MEBENGA

Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn